EEDF -Cournon d’Auvergne

Etueffont 2012 du côté des éclés

lundi 9 juillet 2012

Le journal des éclés en ligne

Journée du 9 : les respons

Bien arrivés, il fait beau. Pas de soucis.

Veillée Lundi 9 : David et Gwenn

Après avoir monté les tentes et nous être installés sous un beau soleil d’été, nous avons conclu la journée avec une veillée 4 as. Son thème était « Les métiers ». Quatre équipes ont été notées par une équipe de jurés sans pitié composée de 6 respons. Les métiers brillamment interprétés furent « Le cascadeur, le ramoneur, le vendeur chez MacDo et le mineur ». C’est cette dernière équipe qui a finis en première position.

Journée Mardi 10 : David et Gwenn

Après un réveil aux aurores et un petit déj bien équilibré, nous avons fait une petite activité matinale (PAM) avec l’intervention de Billy et Johny, deux cowboy libres et solitaires. Puis les ainés sont arrivés avec les perches et les croutes nécessaires au froissartage. Nous avons donc pu commencer à construire nos tables, nos foyers, … Cette passionnante activité nous pris tout le reste de la journée.

Veillé du Mardi 10 : Lucas et Alexis

Après avoir construit une bonne partie de nos tables et de nos tables à feu, la pluie vint nous dire le bonjour. Nous avons donc fait des parties de « loup garou » sous la plisson éclés et sous la plisson louveteaux. Nous avons fait deux équipes, chacune jouant sous l’une des plissons. Le « loup garou » est une sorte de jeu de rôle. Un meneur de jeu distribue les cartes. Il y a des loups garou et des villageois. Le but du jeu est pour le village de tuer les loups garou et vice versa. Ensuite, nous sommes allés nous coucher sous un bel orage.


Journée Mercredi 11 :
Lucas et Alexis

Ce matin, nous nous sommes levés aux alentours de 8h30 mais certains se sont réveillés à 5h30 et ils ont réveillé une bonne partie du camp. Après le petit déj, nous avons donc fait un conseil au lieu de la PAM pour en discuter et clarifier le problème. Ensuite, nous avons débuté un jeu sur tout le camp qui s’appelle le killer. Le principe est de tuer une personne désignée par les respons en lui faisant faire une certaine chose (ex : lui faire porter des lunettes de soleil) aussi choisi par les respons.

Puis des marchands extraterrestres véreux sont venus nous demander d’écrire des noms d’arbres, de fleurs, d’insectes et de poissons. L’armée intergalactique est venue et les a fait fuir.
L’après-midi, nous avons continué et terminé le froissartage.

Veillé du mercredi 11 : Julien et Arthur

L’armée intergalactique est revenue pour tester nos capacités intellectuelles. Nous avons donc fait une partie de "quitte ou double", en misant des bonbons. Si l’on répondait juste à la question, on pouvait jusqu’à doubler notre somme de bonbons si l’on avait dit double. Mais juste gagner un bonbon si l’on disait quitte. Suite à ce jeu, nous avons terminé la veillée sur des chants.

Journée du jeudi 12 : Julien et Arthur

Les militaires sont de nouveaux revenus pour tester cette fois-ci nos capacités physiques. Pour cela nous avons fait des jeux à poste. (Tirs de précision, Décodage, Pompes, Abdos, Corps à corps, Agilité)
Puis nous avons fait à manger sur les feux à bois.
L’armée intergalactique est revenue pour échanger sur nos activités coutumières. Un temps de préparation à la journée village. On a réfléchi à différents stands et spectacles que l’on pourrait faire lors de cette journée. Liste du matériel, fiches de jeu.

Veillée du jeudi 12

Alors que nous les militaires devaient nous présenter à leur supérieur grâce à un appel longue distance dans leur vaisseau spatial, celui-ci a été pris d’assaut par des marchands. A cause d’un brouillage électromagnétique personne ne pouvait plus entrer dans le vaisseau. Nous avons donc du déconnecter petit à petit ce brouillage en enlevant des nœuds de bouts de ficelle une fois qu’on avait réussi à rentrer dans le cercle où se trouvaient les marchands qui nous empêchaient d’entrer en disant nos prénoms.

Vendredi 13 juillet

Journée en ville à Belfort. Nous avons vu le Lion et la citadelle de loin car les remparts étaient fermés à cause des feux d’artifice du soir.
Nous avons mangé avec les louveteaux sur une grande étendue d’herbe au pied des remparts.

Puis nous nous sommes divisés pour aller faire les magasins.
Le soir, il d’est mis à pleuvoir tellement fort que nous avons dû aller nous abriter sous les auvents de la gare.

Sans vous alerter, sachez qu’il y a eu une altercation entre notre groupe et un homme largement saoul ce qui a effrayé la plupart des jeunes. Nous en avons parlé avec eux et chacun a choisi la manière dont il voulait contacter ses parents que ce soit par téléphone ou par lettre. Tous ont toutefois déclarés que le mot du journal devait être écrit par les respons, c’est pourquoi nous prenons la plume ici. Nous tenons à respecter les souhaits des enfants d’autant qu’après 24h(nous écrivons dans la nuit du 14 au 15 juillet), nous pouvons affirmer qu’ils sont passés par dessus et que la routine du camp à repris le dessus.
Sachez donc que tout le monde va bien, juste une grosse frousse mêlée à la fatigue et à la pluie.

Samedi 14 juillet Clara et Jeanne

Nous nous sommes réveillés tardivement, et nous nous sommes dirigés avec joie et bonne humeur (malgré le froid), vers un champ dans l’intention de faire une thèque. Malheureusement, il était occupé par un troupeau de vaches (qui sont sans doute à l’origine des bouses que l’on trouve un peu partout éparpillé sur le camp). Finalement nous avons fait une tomate. Louis notre très cher responsable s’est fait battre à plat de couture. Après un bon repas, nous nous sommes consacrés à une activité « lettre ». Heureux que le soleil soit de retour parmi nous, nous nous sommes attelés à préparer nos sacs pour le camp volant. En bref c’était une journée de détente et de tranquillité. C’était cool !

Veillée du samedi 14 Max et Etienne

On a passé la veillée du samedi 14 avec nos rangers de l’espace. Nous avons fait un cluedo géant pour trouver le traître parmi ces rangers. Pour trouver ce traître, nous avons dû questionner les militaires et apprendre à mieux les connaitre. Après les avoir harcelés de diverses questions, nous avons fini par dénicher le traitre ! Celui a été conduit en prison. C’était génial !
Après nous sommes allés nous reposer car le lendemain, c’était quand même le camp volant qui nous attendait.

Journée du 15 Max et Etienne

Nous nous sommes levés tôt puis après un bon ptit-déj, nous nous sommes attelés au démontage des tentes. Puis nous avons pris nos petits sacs à dos et nous nous sommes mis en route ! Mais malheureusement la pluie nous a rattrapé :/. En gros nous avons marché toute la journée sous la pluie …. C’était très « mouillant » et ennuyant.

Veillée du dimanche 15 Elise et Mélanie

La pluie battante ne nous a pas permis de continuer notre excursion. Jess et Alexis G sont donc partis en éclaireurs pour chercher un endroit où dormir. Après le gouter, nous avons reçu un appel de Jess nous disant qu’ils avaient trouvé un endroit où nous loger : Le prieuré de St Benoit à Lepuix. Une fois arrivé là-bas, nous avons mangé puis monté les tentes. Nous nous sommes couchés tôt après avoir fait sécher nos habits.

Journée du lundi 16 Elise et Mélanie

Le lendemain matin, nous avons petit déjeuner puis démonter les tentes. Nous sommes ensuite partis au ballon d’alsace pour faire une après-midi d’accrobranche. On s’est bien amusé, on a fait des pistes vertes, bleues, rouges et noires avec des grandes tyroliennes (dont une de 150m). Nous sommes ensuite montés un peu plus haut sur la montagne où nous avons regardé un point de vue et tendu des embuscades à nos respons dans les hautes herbes.

Veillée du lundi 16 Robin et Maxime

On a monté les tentes en dessous de l’accrobranche à côté d’un téléphérique. Ce ne fut pas une partie de plaisir car un vent frais était présent pour nous affaiblir. Du coup on les a vite montés puis on a pris un bon repas en vitesse et on s’est réfugié dans les tentes pour être au chaud. Cela fait, on a pu discuter un peu, mais pas longtemps malgré tout parce que l’on était fatigué après cette dure journée.

Journée du mardi 17 Robin et Maxime

Le matin nous nous sommes levés dans le brouillard et le froid. Nous nous sommes dépêchés de démonter nos tentes pour partir au plus vite. C’est sur un chemin sinueux et gris que nous sommes partis. Le brouillard était tel que nous n’apercevions même pas le début de la file de notre groupe. Nous nous crûmes dans un film d’Hitchcock. Après être descendus de la montagne, nous avons retrouvé le soleil et de ce fait, la marche est devenue tout de suite plus agréable. Dans les peu de montées qu’il y avait, les respons ont su nous pousser et nous faire accélérer… Nous avons croisé les loups qui débutaient leur rando. Nous sommes arrivés vers les 16h et avons dégusté un gouter apprécié par tous. Nous avons monté les tentes et pris une bonne douche bien méritée.

Veillée du 17 Lorette et Lhéna

Comme nous étions fatigués, nous avons fait une veillée calme. Une veillée conte ! Les respons nous ont lu une histoire et nous devions mimer la suite. Ce fut une veillée forte instructive.

Journée du 18 Les respons

Nous avons fait la grasse matinée puis une grande thèque jusqu’à ce que ce soit l’heure de préparer nos feux pour le repas de midi. L’après-midi, nous avons lavé notre linge sur fond de musique grâce aux enceintes des respons puis ceux qui avaient fini en premiers, on peint leurs boules qui symbolisent leurs années aux éclés.

Veillée du 18 Marius et Antonin

Il fallait retrouver et attraper les soldats qui s’étaient éparpillés suite à une violente attaque des marchands : Narbuck, Crystal, Joe, Zorg, Zerg ont activé leurs balises de détresse qui avaient toutes une couleur différente. On leur a porté secours héroïquement et avec bravoure. On a réussi à les ramener sain et sauf auprès du feu pour les réchauffer.

Journée du 19 Marius et Antonin

La journée village était composée de différents stands. Il y avait un chamboule tout, un black jack, un « n’oubliez pas les paroles », un bras de fer, un kim goût, une opération barrage, de la salsa, des fléchettes, du baseball, un jeu des cailloux, un jeu des bâtons et un mikado. Une rotation a été effectuée pour que l’on puisse tourner sur tous les stands.

Veillée du 19 Benoit et Valentin

Après une lutte acharnée contre les soldats intergalactiques, nous avons festoyé pour nous redonner du courage pour la suite des évènements. Nous avons fait un grand feu duquel nous n’avons gardé que les braises afin de faire chauffer la nourriture dont nous allions nous délecter. A chaque étape de notre repas, différents spectacles ont été présenté : jonglage, chants, sketch, conte improvisé…

Journée du 20 Benoit et Valentin

Après une PAM, nos amis intergalactiques vinrent nous demander de l’aide, ils commencèrent à nous entrainer au combat contre les marchands de La Piunta en faisant un ballon prisonnier en damier. L’après-midi, nous avons préparé l’explo.

Veillée du 20 Les respons

Joe est venu annoncer que les soldats avaient besoin d’argent pour payer des techniciens qui répareraient la radio. Pour les aider, nous sommes allés dans un casino gagner de l’argent. Il y avait différents jeux : un 421 (avec des dés), un kim vu, un jeu de la clef, un mastermind, et un jeu où il fallait garder le plus longtemps possible un bout de papier enflammé.

Journées du 21 et 22 Les respons

Explo des 4 équipages.

Les Cobra sont partis à Sentheim, ils ont dormi dans le jardin de la gare. Ils devaient assister à une visite guidée d’un sentier géologique.

Les Walabys sont partis à Riervescemont, ils ont dormi dans un champ. Ils devaient enquêter sur les légendes de la région.

Les Pastèques sont partis dans une ferme (Le Plainot), ils ont dormi dans un champ aussi. Ils devaient participer à la vie de la ferme : nourrir les animaux, traire les chèvres, visite de la fromagerie.

Les Félines sont parties au camping du lac de la Seigneurie. Elles ont enquêté sur un fleuriste qui a attiré leur attention sur la route par sa maison ornée d’au moins une centaine d’arrosoirs et de canards en plastiques.

Vers 18h, nous avons assisté au spectacle des loups (Emilie Jolie) sauf l’équipage des Pastèques qui n’était pas encore arrivé.


Portfolio

Allumer le feu pour les cotelettes >Equipement de circonstance le 15 juillet On couvre les sacs Joyeuse troupe 10 heures, c'est tot le matin
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 989 / 139827

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Vie du groupe  Suivre la vie du site Souvenirs  Suivre la vie du site année 2011 - 2012  Suivre la vie du site camps   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License